Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la faveur de plusieurs déplacements dans la maison, les travaux se sont poursuivis en avril et mai derniers. Il s'agit essentiellement d'interventions sur le décor, des aménagements qui progressivement prennent leurs places définitives. Tout ceci va lentement. L'extesion de garage, peu à peu, trouve sa forme. Et son décor. L'objectif aussi, ces temps derniers, était de rationaliser les volumes situés en-dessous du plateau. Faire du tri, évacuer, déplacer, et préparer ainsi l'aménagement prévu : à savoir la construction de rangements destinés non pas au train mais à la vie de la maison. Le plus compliqué sera le volume central, actuellement occupé par une partie des commandes. En principe, toutes les commandes devraient à terme être regroupées au-dessus, entre le plateau de roulement et le plateau inférieur, qui était celui du réseau d'essai initial, et avant d'une partie du réseau en HO. Il y a là un volume pensé à l'origine pour cela. Néanmoins, ces travaux de refonte totale des circuits n'interviendront pas cet été, pour des raison qui n'ont rien à voir avec le train. Probablement cet automne. Mais en préparant bien le chantier ... celui-ci devrait être mené bon train ! L'objectif est d'avoir à terme un bandeau de commande très linéaire et propre, et en dessous tous les volumes de rangement, sans rapport avec le train, et parfaitement accessible.
Voici quelques photos, faites dernièrement.
 

Un panorama du réseau avec son extension de garage

Et un autre plus centré vers le côté gauche du réseau

 

et une courte vidéo  

Les petits aménagements continuent, profitant de courts séjours dans la maison durant ces mois de juin et de la première quinzaine de juillet. Ces créneaux brefs ne me permettent pas vraiment d'engager des travaux de fond. De plus, quelques problèmes de vue (la mienne!) et qui devraient être solutionnés début septembre, ne m'autorisent pas trop à des taches de précision. J'ai donc repoussé à plus tard la construction du nouveau poste de commande. Souder, en particulier, m'est devenu plus délicat. Parfois je vois plusieurs fils à souder ! Difficile alors de savoir quel est le bon ! Néanmoins, un plus long séjour est programmé pour bientôt. Nul doute que le réseau en profitera aussi ! J'ai encore quelques incertitudes quant aux matériels de traction. Est-ce que je reste avec des électriques ou bien est-ce que je fixe le réseau en vapeur, et un petit peu diesel ? C'est une question qui a son importance. Il existe de belles locomotives électriques allemandes. Et qui plus est, elles possèdent de grandes qualités de traction et on ne les trouve plus guère dans les catalogues. Alors ? Pour le moment la décision reste difficile. Mais une partie du réseau ne sera pas sous caténaires. C'est décidé. Alors les électriques ne pourront y aller que tractées, par des vapeurs ou mieux des locotracteurs. Sympathique au fond ce trafic ! L'été sera propice aux décisions ! Voici quelques photos, faites dernièrement.

 




Août 2015 : Quelques travaux et modifications des postes de traction !
 

La mise en oeuvre de nouveaux postes de traction est en cours. Pour les deux circuits principaux j'ai fait l'acquisition de deux alimentations à simulation, installées de façon provisoire comme on le voit sur les images. Néanmoins, cette mise en place préfigure ce que sera le futur poste de commande, totalement regroupé dans l'espace existant entre le plateau de roulement et le plateau initial du réseau HO. Toutes le commandes par interrupteurs seront également revues. Je pense revenir au petits inters à leviers, tels que ceux que j'avais choisis pour le réseau HO. Il s'ensuite une économie de place et celle-ci n'est pas énorme entre les deux plateaux. La nécessité d'avoir des boitiers de constructeurs tels que ceux actuels n'est pas justifiée. Le fait que les organes de contrôle se situeront à bonne hauteur permettra un travail plus facile, car il est vrai que travailler sous un plateau n'est pas vraiment agréable ni aisé.
Actuellement, quelques soucis de vision font que ces travaux qui demandent minutie et répétitions sont reportés probablement à l'automne. Ceci me permettra à terme de dégager la totalité des volumes sous le plateau de base et ainsi les affecter à des usages plus domestiques ! C'est une part de la stratégie pour conserver plus tard le réseau à sa place ... Mais sera t-elle décisive ? Mieux seront aménagés les volumes qui ne sont pas utilisés par le petit train et meilleures seront les chances !
Je me suis donc limité pour cet été à la modification - déjà un peu problématique - des moyens de traction et à divers petits travaux d'aménagement du décor. J'ai aussi à faire des travaux sur diverses locomotives mais cela devra attendre que je retrouve une vision plus normale !

 

Quelques photos faites dernièrement où l'on voit le nouveau poste de traction, en crème entre les deux plateaux. Ce poste alimente les deux circuits de roulement. En bas les deux postes initiaux, celui de droite étant dédié à l'embranchement qui monte vers le garage, avec sa voie en tiroir à gauche, ainsi qu'à la commande des voies de garage. Le poste de gauche est partagé entre les alimentations des voies de la gare principale et celui de la boucle de retournement, sous ce même plateau.



 

Quelques photos fin août. Les travaux importants, en particulier de reconstruction du poste de commande se feront en automne et probablement durant l'hiver prochain. L'aménagement du décor est également à poursuivre durant ces périodes. Une fois les massifs principaux achevés, on pourra se pencher sur le décor plus en détails et il y a beaucoup de choses à faire ! Sans même rechercher le super-détaillage, bien des actions sont à engager pour donner au réseau un aspect plus réaliste et plus naturel.

 

 

Quelques courtes vidéos de l'été

 

Les dernières semaines de l'année 2015 ont permis quelques aménagements de décors, en particulier le quartier de la gare, et autour de celle-ci. Ainsi que diverses petites interventions ici et là. La construction du réseau se faisant un peu "à vue", les changements interviennent dans le fil de l'évolution. Ma préoccupation pour les semaines à venir est de poursuivre ces travaux. Et ceci afin de donner peu à peu au réseau un rendu un peu plus réaliste. Faire déjà disparaître le plus possible l'aspect brut des matériaux de construction des volumes et des plateaux supportant les constructions de ville. Je n'ai pas encore engagé la construction définitive du poste de commande. Je ne sais pas si je vais conserver les alimentations achetées cet été, Gaugemaster à effet d'inertie et freinage/accélération progressifs. J'ai l'impression que certaines locomotives n'aiment pas trop ce protocole. Ceci étant, on peut le désactiver. En fait, le problème majeur ne si situe pas là mais dans la transition entre les circuits et raccordements, alimentés par des postes Gaugemaster simples. Il est obligatoire de stopper le train et de faire diverses manipulations sinon la locomotive "saute" ... et ce n'est ni réaliste ni prudent !

 


 

J'ai acheté quelques matériels en fin d'année, dont ce curieux autorail à accumulateurs des chemins de fer Prussiens ETA 180, matériel datant du début du siècle dernier. La maquette de fabrication Roco fonctionne parfaitement. Avec un joli ralenti. Elle est du plus bel effet sur le réseau ! Également une 230 Fleischmann pour remplacer celle que j'avais revendue il y a quelques mois. Celle-ci avec un tender baignoire. Néanmoins je retrouve toujours quelques problèmes de fonctionnement, sans doute liés à la prise de courant. Il faut que je regarde à nouveau cette question car l'intervention récente n'a pas réglé la problème. Un nouveau Scheinenbus a rejoint le réseau. J'en possédais déjà un, assez bruyant d'ailleurs, mais hélas la remorque a eu quelques soucis ! J'ai toujours la motrice et je recherche une nouvelle remorque ! En attendant, cette version du même constructeur allemand a un fonctionnement parfait et très doux ! Tout dernièrement j'ai acheté en Allemagne une automotrice Diesel VT 858 de fabrication Minitrix. Encore un engin assez bizarre, avec son bogie à bielles ! Je n'ai pas encore essayé l'engin. C'est tout de même du beau matériel ! L'envie de lui faire tracter une ou deux voitures à portières latérales ... L'esprit d'un réseau plutôt dans un créneau d'époque allant des années 20 à 55/60 me plaît assez bien. En fait, on voyait encore après la guerre, et jusque vers les années 55/60 des matériels très anciens pour certains, comme par exemple cet ETA 180 qui a roulé jusqu'au début des années 60. C'est vraiment au coeur des années 60 et puis 70 que le chemin de fer a commencé à changer profondément et dés lors, tous ces matériels d'un autre age ont disparu. Assez rapidement. Ce choix n'exclut pas du tout les matériels de traction électriques, qui sont présents, en particulier en Allemagne, depuis le début du siècle dernier. Avec là-aussi des engins aux lignes assez étonnantes ! Feuilletant les catalogues en ligne des principaux constructeur, je ne retrouve pas beaucoup de ces matériels. Il reste donc à les acquérir d'occasion, c'est ce que je fais. Naturellement, les matériels d'occasion sont parfois fatigués, présentent des marques d'usure ou de chocs, parfois. Et leur fonctionnement mécanique, ou électrique, sont parfois plus aléatoires ! Mais c'est un choix qui a été fait à la base de la construction. Il est d'ailleurs également valable pour les constructions diverses. A suivre quelques vidéos. On y voit sur deux ou trois l'autorail ETA 180 dont il est question plus haut !

Quelques vidéos tout début janvier. 

La dernière à droite est plus longue à charger  

Tag(s) : #Les trains

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :