Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, journée de Souvenir, et des commémorations. La grande et malheureuse boucherie de 1914 est bien ancrée en ma mémoire. En effet, mon oncle avait perdu sa jambe à Verdun (Il avait la Légion d'Honneur) et mon Grand-Père avait commandé, comme on dit, les pièces de 75 (mm) quelque part dans le Nord Est ... Il avait connu les gaz, proches de ceux qui sévissent encore hélas, et je me souviens qu'il me disait : "le pire, c'était l'odeur". 
Et donc hier, en cet après-midi Seine et Marnais, je regardais un beau film documentaire ( ceux qui mélangent la fiction et les images d'archives ...) consacré à Marie Curie. J'ai eu l'honneur, d'étudier, juste un tout petit peu, dans l'Université qui porte son nom. En regardant ce film je n'en étais que plus convaincu, s'il en est besoin, que seules la Connaissance et la Culture sont en réponse à nos errances originelles. Le savoir et l'art. Les savants et les artistes. Les scientifiques n'inventent pas. Ils découvrent. Ils comprennent. Les ingénieurs inventent. Et mettent en œuvre, avec plus ou moins de bonheur, les outils technologiques de toutes les sociétés contemporaines. Comprenez par-là des sociétés de l'époque. Les artistes entretiennent avec l'Infini et la vie, une relation subtile et puissante. Bien au-delà de tous les dogmes et croyances incertaines. Ils parlent avec les anges, et sentent les vibrations de tous les univers.
Il n'y a pas d'autres réponses aux problématiques sociétales originelles. Car ne pensons pas que nos problématiques contemporaines soient nouvelles. Elles étaient les mêmes aux origines. Simplement prenaient-elles, parfois, d'autres formes. Je dis parfois, parce que lorsque l'homme de la "Guerre du Feu" assénait un coup de grosse branche (une sorte de massue) sur la tête de l'un de ses congénères à l'orée de sa caverne ... cela m'évoque sans grande peine les liquidations calibrées aux pieds des murailles des grandes citées, issues de nos imprévoyances urbanistiques des années glorieuses. "Gouverner, c'est prévoir", disait quelqu'un. La pensée était belle et vraie. Même si son auteur ne fait pas forcément partie comme l'on dit, de ma tasse de thé ! Malheureusement on continue à ne rien prévoir. Et pire encore désormais avec la pression constante et misérable de l'opinion. Et l'on vient d'en voir avec effroi une des pires démonstrations de notre histoire récente ! Quels en seront les conséquences ? Nul au fond ne le sait vraiment. Mais il est d'ores et déjà certain que ceux qui ont voulu cette errance du Monde seront bien vite cruellement renvoyés à leur ignorance et la paieront bien cher ! 
Il ne sert pas à grand chose de vouloir policer la civilisation. Vous pourrez bien recruter autant de policiers et de militaires que possible, cela ne servira à rien. Car en face il y aura toujours une réponse. Pour que la société enfin évolue il convient qu'elle soit éduquée. Qu'elle ait d'autres envies que l'argent et le pouvoir. Qu'elle atteigne,enfin, au message originel. Mais bon ... ça, ce doit être un vœu pieux ! Comme j'entendais dans les bouches des grands, lorsque j'étais petit ...

 

 

Et ce dimanche, 13 novembre 2016. Un an après ces tueries imbéciles, et tellement inutiles. Lorsque les résistants, les Hommes de l'Ombre, s'en prenaient à des officiers ou soldats nazis, ils avaient la justification. Ils ne voulaient pas que le Monde soit au pieds du IIIème Reich. Et de son idéologie, absurde et barbare. Mais aujourd'hui, où en sommes-nous ? Où sont les hommes (et les femmes ... ) qui ont porté cette liberté ? La plupart de ces combattants de la Liberté sont morts. Et que reste t-il de leur Désir ? Un Monde affligé. Englué dans le capitalisme des affaires. Une errance qui a conduit à ce que nous affrontons. Aujourd'hui. Certains pensent ( enfin ... la Pensée ne doit pas faire le quotidien de ces gens ... en connaissent-ils même le sens ? ) et donc, certains et bien nombreux sont les apôtres du mur et de la haine de l'autre. Le plus puissant pays du Monde a choisi cette errance. Elle ne sera pas bonne pour l'Humanité. A moins que la marionnette élue ne se rende compte du poids qu'elle porte et donne à l'avenir une vraie envie.

Mais je suis français. Mon pays est celui de 1789. Le Pays des Lumières. Des philosophes et des poètes. Des peintres et des compositeurs. Berlioz. Debussy. Ravel ... et bien d'autres, aujourd'hui.

Je pense à tous ces pauvres gens, morts pour rien. Ce 13 novembre 2015. Que la mémoire de leur destin nous guide. Soyons forts et vrais. Bien au-delà de toutes ces tristes passes d'armes. La France doit être ce qu'elle a toujours été : le Pays de la Liberté. De la Connaissance et du Désir de l'Avenir.

Et donc. Merci Marie ...

L’image contient peut-être : 1 personne , texte et gros plan
Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0