Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A vrai dire, je parle peu. De moins en moins. Le silence des mots.

Approcher.

Les mots. Des mots. Toujours. Encore des mots.

L'homme vit de ses mots. Il construit son immortalité. Sa descendance. Sa survie d'Après. Important.

Essentiel. Culturel.

L'homme est un animal culturel. Curieux. Préoccupé. Seul garant de sa construction sociale. Il semblerait se suffire à lui-même. Bâtisseur de labyrinthes.

Labyrinthes. Le plaisir de se perdre. Pour jouer.

Le jeu. C'est à dire, l'abandon du réèl. Le réèl ennuie trop.

L'ennui. Une forme de la Mort. Le serpent tranquille de la défaite. Un des propres de Nous. Une considération éloignée de la survivance.

Mon chat s'ennuie t-il ? Il aime vadrouiller. Chercher la surprise. L'amusement. La souris. L'oiseau. Le petit félin aime jouer. Nous aimons jouer.

 

L'art est jeu. Jouer avec son talent. Jouer avec l'air du temps. Jouer avec l'émotion. L'émotion des autres. La tienne. L'émotion reste t-elle la seule légitimité de l'aventure artistique ?

Labyrinthes. L'homme s'en va en labyrinthes. De jeux en mortifères amusements.

Guerres. Pouvoirs. Dominations.

Féodal. Seigneur.

Dieu.

Il n'existe rien d'autre que l'errance. Nos vieux arpentaient les steppes. Les glaces et les étendues brûlées de chaleur. Les vertes prairies d'élevages. La culture s'est construite. Ainsi. Par survie. Par nécessité.

Témoigner de son passage. Volonté de soi-même. S'aimer. Avant tout. S'aimer.

Labyrinthes. Couloirs de Métro. Correspondances. Escaliers. Mécaniques. Ou pas. Marcher. Se presser. Se hâter. Avoir l'angoisse de manquer le train. Si loin. L'ailleurs. Partir.

L'essentiel. Partir. S'en aller. Laisser enfin filer la tristesse. La si douce tristesse des jours.

Labyrinthes.

Le jeu de l'incertitude.

En somme, une aventure humaine. Les mots sont les pierres de l'évolution.

 

 

 

Tag(s) : #Labyrinthes

Partager cet article

Repost 0