Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut dire la béatitude insouciante qui m'étreint. Les mots n'en sont que pâles esquisses. Jetées par le peintre en errance. Il faut tacher la toile. Pour en inventer le sens. A défaut.
Les notes longues de Scelsi. Incommensurables. Errantes. Qui se diluent en résonnances au bout de la pédale. Long après-midi d'ennui. Caché derrière les persiennes usagées de la chambre d'hôtel.
Chambre 16.
Bruissement des instruments. Foisonnement. Prânam II... autre partition du Maître Italien. Chopin. Aussi. Toujours. Encore.
Dis-tu.
Sentir. Frémir. Se tendre. Comme les si longs troncs des notes longues pendues à cette nuit inopinée.

Quelque bout de trottoir. Elle me dit...
La chaleur étire les rues à perte. Elle m'étreint. Me serre. M'identifie au goudron. Peut-être. N'être que goudron. Bitumé. Figé. Donnée aux roues déferlantes. Vibrer du caoutchouc. Jouissance plastique.

"Apter", le pamplemousse. Le laisser jouir. Lui donner l'ivresse. Enfin le laisser couler dans la bouche sèche. Aimer l'oasis. Se perdre dans l'acidité simple du filet transparent qui m'invente les mots.

Les justes mots. Les mots de ce Silence.

Que de Temps Libre.
--------------------------------------
Autrefois, la liberté. Simple mot. Usé(e). Déchiré(e). Déchiqueté(e). Plié(e). Soigné(e). Confiné(e). In fine.
Lissé(e). Policé(e). Bien gardé(e). Mise en Demeure. En demeure d'être. Être. Incompatible. Gardé(e) à Vue.
En demeure d'astreinte.

Garder les mots à vue. Paroles de Cellule.
La liberté des monuments aux Morts.

                     "...La liberté est la faculté d'agir selon sa volonté en fonction des moyens dont on dispose sans être entravé par le pouvoir d'autrui. Elle est la capacité de se déterminer soi-même à des choix contingents."

Changer d'état. État. Changer d'aire. Air. Respirer. Humer. Palpiter de l'aurore. Parfois je cherche mes mots. Vois-tu. Lis-tu, du fond profond de ta retraite - Retraite -  le Jet inconscient de mes errances du Vocabulaire
Quelques vers issus de la Terre. La terre endeuillée de vos crachats du profit.
La lettre qui tue. A. Il y a si longtemps l'ours blanc chassait sur la banquise. Il y a si longtemps. Il y A si longtemps. A oui. C'était il y a si longtemps. D'ailleurs on dit l' Aurs. Sachez parler Auropéen.
C'était au Temps du mur. A-ller au delà des bArbelés. En Liberté. En Vie.
Lumières de la ville. Bruissement des néons. Ah... le néon.... Vertige de la décennie des 60. La lumière bleue. Mais il lui fallait un bAllAst... et deux A.
J'ai une idée: AbrAcAdAbrAnt. Un quintuple A. Quel Bonheur. Dommage. Dans le mot Bonheur il n'y a pas de A.

Ne m'oublie pas. Dans tes contrées lointaines où le cAribou brame.

23 caribou-02



 

Tag(s) : #Notre écriture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :