Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai un petit peu modifié certaines pages du site. En ligne les liens vers les fichiers Myriad de certaines musiques, permettant ainsi à ceux qui en auraient l'envie, ou la curiosité, de suivre les partitions en écoutant la "musique"... Pour cela il faut installer sur votre ordinateur un tout petit logiciel, il n'y en a que pour quelques minutes. Vous en trouverez le lien sur les pages en question. 

Et même ici, si vous voulez...

 

Télécharger le plug'in Myriad   télécharger le plug'in Myriad

Je vous donne les liens vers les pages. Bien sur, si la banque de sons de votre ordinateur n'est pas la même que celle que j'ai utilisée- ce qui est probable - il y aura quelques décalages. mais vous pourrez toujours retrouver l'original dans le fichier audio, en général en windows media audio qui n'est certes pas le meilleur... mais le plus usité...
La page des Klavierstücke ces petites pièces pour piano, sans aucune prétention, juste pour le "faire"...

 

celle des 714 Alpha Genevie  pour dialoguer avec l'absence. L'absence est une douce émotion qui s'entretient, parfois, avec le silence. Ici même j'ai préféré lui donner voix. Celle du piano, bien sur, mais bienvenue, la flûte. Cela m'évoque les 3 couleurs de Kieslovski. Bleu. Elle dit: "une flûte"... Peut-être d'autres voix viendront-elles se mêler à ce duo initial. Déjà, le numéro 2 Bis, bien connu des archives, s'adjoint-il la cristalline résonance d'un Glockenspiel. J'ai toujours beaucoup aimé cet instrument. Ainsi que les xylophones, marimba, balafon et autres... j'ai toujours beaucoup aimé la percussion, d'ailleurs, le piano n'est - il pas de percussion? Probablement, mais parfois, il chante.
J'ai aussi mis à jour "La Fol Histoire". Quelques lignes. J'aime ce texte, tout autant qu'il m'est pénible à écrire. J'aime sa construction. Son dédale de mots. Qui reviennent. Comme dans un labyrinthe. On se perd mais pourtant on y revient. Curiosité. Les chemins s'y croisent et s'y mêlent. Se défont et se retrouvent, un jour. Bonheur.
D'autres mots s'écrivent mais ne sont pas ici. Ils viendront. Ils sont si bons. Notre écriture  quelquefois nous en témoigne.
Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0