Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je crois, ce soir, n'avoir envie que d'un simple nom...

comme en mélodie de l'Est 

 


 

de celle qui pose ses mots si entre les miens, ou tout juste tout près, comme une belle envie de vie... Je crois que ce Post est pour Toi... Tout simplement. Toi venue du Sud et qui aime tant Berlin... et sa Correspondance. "(Entre-deux) dimanches à la gare".


 

...d'Allemagne.

 

Quelques échos d'Alfred Schnittke

Ce grand compositeur russe fait partie de mes grands noms de l'histoire musicale du siècle dernier. Dernier et pourtant si proche. Il y a une petite musique, une valse pour être précis, que j'ai toujours aimée. Nostalgique et tendre, elle m'évoque un peu tristement, comme un temps révolu des jours plus anciens. Curieusement, alors que je connais cette musique depuis longtemps, je ne savais ni ce qu'elle était, ni le nom de son compositeur! Un comble. Je me doutais bien qu'elle provenait d'un film. Elle sonne ainsi. Je ne connais pas ce film "L'histoire d'un acteur inconnu". Il date de 1976 et fut réalisé par Aleksandre Zarkhy. Quant à la musique j'étais loin de penser qu'elle était de Schnittke. J'adore ce compositeur mais j'ignorais totalement cette oeuvre, ainsi que d'autres bien sur. On ne connaît jamais totalement l'oeuvre d'un artiste et c'est bien ainsi. Voici cette petite valse.

 


Et comme j'évoque Shostakovitch et sa si célèbre valse de la suite Jazz N° 2, la voici... et j'aime tant cette photographie du compositeur, qui me fait penser, quelque-part un peu, à Anton Webern. Grandes figures de la musique du XXème siècle. Immenses créateurs.






Bien sur, ce que j'aime bien plus encore du grand compositeur russe, c'est probablement quelque chose qui ressemblerait à ça...



... et la suite




et puis, bien sur...


Quelque part de Beethoven... non? Cette musique est extraordinairement évocatrice, elle nous touche immensément. Elle nous plonge au coeur comme une image punaisée au mur à fleurs. Bonheur simple du contrepoint. Je crois que nos lignes d'histoires sont un peu aussi entre ces notes...

Tag(s) : #@ propos

Partager cet article

Repost 0