Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cette page est conçue en plusieurs parties. Le texte, mis à jour au fur et à mesure de l'avancée de la construction et en-dessous les diaporamas. Le premier montre l'état du réseau plus récent. Le second diaporama commence par les premiers essais de mise en place. Évidemment, comme il y a beaucoup d'images, c'est plus long ! Merci de votre patience ! Et bonne visite !

 

La construction du réseau à l'échelle du 1/160ème, au travers d'un diaporama évolutif. Le chargement peut être relativement long car il y a beaucoup de photos. Le diaporama est chronologique, la première photo se situant au début de la construction. Le visionnage de l'ensemble dure un certain temps ... car il y a plusieurs centaines de photos !

Le tracé a été conçu sans aucun plan. Je l'ai adapté au cours de l'implantation, à partir de l'idée de départ. A savoir, un réseau comportant deux circuits, tourmentés et avec de fortes pentes. Elles seules permettaient en effet d'obtenir le résultat souhaité. Il en résulte bien sur la difficulté de traction. Il faut privilégier les trains courts et légers. Et disposer de locomotives à forte capacité de traction. Lors de la construction, j'ai souvent changé mes choix. Je regrette un peu, aujourd'hui, d'avoir supprimé la jonction-double que l'on voit sur les premières photos et qui permettait de passer facilement d'un circuit à l'autre. Cet appareil de voie fonctionnait mal, et plutôt que d'en acheter une neuf, j'ai préféré changer le circuit de voies. Ce qui n'était pas, au final, le bon choix ! Maintenant il est trop tard et j'ai du essayer de réparer ce mauvais choix par d'autres aménagements, qui se révèlent à l'exploitation, bien plus compliqués !

Tout est manuel dans ce réseau. Je n'ai pas voulu d'automatismes. Bien que j'apprécie chaque jours toutes ces technologies, étudiées il y a bien longtemps ! Et qui depuis lors ont bien heureusement évolué ! Mais je préfère le manuel ! Effectuer des manœuvres et des changements de circuits et de trains ainsi demande une bonne réflexion préalable ! Mais c'est amusant ! Et puis le plaisir, c'est avant tout de voir rouler les petits trains ! Du moins, est-ce le mien ...

  

Mai 2015.

La construction se poursuit. L'extension voit son environnement se végétaliser ... version 1/160ème bien sur ! Il y eut également, courant avril et début mai, quelques interventions électriques, liées à des modifications d'aménagement de l'environnement de la gare principale. Tout n'est pas terminé. Loin de là ! L'important, finalement, reste de faire rouler un petit peu ces petits trains, et l'imagination s'en saisit et en bâtit les voyages mystérieux ! Alors à très bientôt pour la suite ...

Après l'été et l'automne, nous approchons de la fin de cette année 2015. Pendant ces mois les aménagements se sont poursuivis sur le réseau. Cet été, l'achat d'une nouvelle platine d'alimentation pour les circuits principaux. Avec un amusant dispositif de démarrage et freinage progressifs. Si le réalisme s'en trouve amélioré, le passage d'un circuit de voie alimenté par ce dispositif à un autre alimenté classiquement n'est pas agréable, il y a une surtension qui fait bondir plus ou moins la locomotive ... et ce n'est pas très plaisant ! Il me faudra donc améliorer largement ces questions de traction. Ce sera fait lorsque je vais engager les travaux de construction du pupitre de commande dans sa version définitive. Il sera logé entre les deux plateaux, celui du roulement et l'autre, inférieur, qui était le plateau de base du réseau HO. En perspective de gros travaux de câblage, en particulier ! En effet, c'est un joli fouillis là-dessous ! Mais il se situe à hauteur raisonnable et donc c'est bien plus facile d'y travailler ! L'expérience du réseau précédent où tout était sous le plateau m'a servi de leçon !

Toutes les commandes par interrupteurs seront également revues. Je pense revenir au petits inters à leviers, tels que ceux que j'avais choisis pour le réseau HO.


Je me suis donc limité pour cet été à la modification - déjà un peu problématique - des moyens de traction et à divers petits travaux d'aménagement du décor. Quelques photos faites dernièrement où l'on voit le nouveau poste de traction, en crème entre les deux plateaux. Ce poste alimente les deux circuits de roulement. En bas les deux postes initiaux, celui de droite étant dédié à l'embranchement qui monte vers le garage, avec sa voie en tiroir à gauche, ainsi qu'à la commande des voies de garage. Le poste de gauche est partagé entre les alimentations des voies de la gare principale et celui de la boucle de retournement, sous ce même plateau. Une fois les massifs principaux achevés, on pourra se pencher sur le décor plus en détails et il y a beaucoup de choses à faire ! Sans même rechercher le super-détaillage, bien des actions sont à engager pour donner au réseau un aspect plus réaliste et plus naturel.

En ce qui concerne le décor, les travaux se poursuivent. En fonction et comme toujours, de l'inspiration du moment ! Néanmoins et lentement, l'ensemble commence à prendre forme ! Le thème reste toujours assez tourmenté. Il ne pouvait en être autrement étant donné le tracé des circuits. L'extension de garage a bien avancé. Par contre, son cablage électrique plutôt tordu fait que la plupart du temps je ne me souviens plus au juste des commandes ! Ce qui est tout de même plutôt paradoxal !

Question traction, j'ai vendu certaines locomotives, et j'en ai acheté d'autres. Je n'ai toujours pas décidé si le réseau aurait, au moins, les deux circuits de roulement éléctrifiés, ou pas ! Ce qui est certain c'est que l'extension de garage ne le sera pas, ni la voie en tiroir qui s'en va vers la petite gare en hauteur à gauche au fond du plateau. J'apprécie bien de voir circuler certaines locomotives électriques anciennes. Surtout celles à bielles. Elles sont en général assez courtes et donc s'accommodent plutôt bien des courbes et contre-courbes des circuits. De plus, la mise en place des caténaires, finalement assez limitées puisque les parties à découvert sont pas très nombreuses, donc cette mise en place apportera au réseau un certain réalisme d'évocation des années 1910/1930, avec la circulation de ces locomotives. A suivre. 

Les dernières images montrent l'évolution du réseau ces derniers mois, en été et puis en ce début d'automne. De nouvelles images viendront sans doute en fin d'année.

Les dernières semaines de l'année 2015 ont permis quelques aménagements de décors, en particulier le quartier de la gare, et autour de celle-ci. Ainsi que diverses petites interventions ici et là. La construction du réseau se faisant un peu "à vue", les changements interviennent dans le fil de l'évolution. Ma préoccupation pour les semaines à venir est de poursuivre ces travaux. Et ceci afin de donner peu à peu au réseau un rendu un peu plus réaliste. Faire déjà disparaître le plus possible l'aspect brut des matériaux de construction des volumes et des plateaux supportant les constructions de ville. Je n'ai pas encore engagé la construction définitive du poste de commande. Je ne sais pas si je vais conserver les alimentations achetées cet été, Gaugemaster à effet d'inertie et freinage/accélération progressifs. J'ai l'impression que certaines locomotives n'aiment pas trop ce protocole. Ceci étant, on peut le désactiver. En fait, le problème majeur ne si situe pas là mais dans la transition entre les circuits et raccordements, alimentés par des postes Gaugemaster simples. Il est obligatoire de stopper le train et de faire diverses manipulations sinon la locomotive "saute" ... et ce n'est ni réaliste ni prudent !

J'ai acheté quelques matériels en fin d'année, dont ce curieux autorail à accumulateurs des chemins de fer Prussiens ETA 180, matériel datant du début du siècle dernier. La maquette de fabrication Roco fonctionne parfaitement. Avec un joli ralenti. Elle est du plus bel effet sur le réseau ! En fait, on voyait encore après la guerre, et jusque vers les années 55/60 des matériels très anciens pour certains, comme par exemple cet ETA 180 qui a roulé jusqu'au début des années 60. C'est vraiment au coeur des années 60 et puis 70 que le chemin de fer a commencé à changer profondément et dés lors, tous ces matériels d'un autre age ont disparu. Assez rapidement. Ce choix n'exclut pas du tout les matériels de traction électriques, qui sont présents, en particulier en Allemagne, depuis le début du siècle dernier. Avec là-aussi des engins aux lignes assez étonnantes !

 

Février 2016

Durant cette dernière semaine du mois de février, quelques travaux sur le décor. En particulier, une intervention majeure : modification au niveau de l'encaissement des voies au centre gauche du réseau. Cette intervention a été motivée une nouvelle fois par un incident de roulement. Le train a déraillé sous le plateau. 
Du coup, l'envie de modifier cet emplacement s'est imposée. J'ai donc cassé le massif qui avec ses entrées de tunnels interdisait tout accès manuel à l'entrée du volume caché. Pour le moment, j'au juste un peu travaillé au niveau essentiellement supérieur. Et mis en place un grand mur en courbe. 
Les alentours du poste d'aiguillage font aussi l'objet d'une nouvelle mise en espace. 
La question principale et à laquelle je n'ai pas encore choisi de réponse, reste la mise en décor de l'entrée des parties cachées. Sachant qu'il faut considérer trois voies. J'ai naturellement envie d'opter pour des structures démontables facilement. 
J'essaye, dans la mesure du possible, de rendre plus accessibles certaines parties des tracés afin de faciliter les interventions manuelles ! 
J'aurai l'occasion de revenir ici sur la suite de ce chantier.

Au programme aussi, dans les semaines et mois à venir, la mise en oeuvre du poste de commande définitif. Cela s'accompagnera sans doute également d'un aménagement plus large, dépassant le train. 

 

Avril 2016

Importants travaux sur le décor et les massifs durant ce mois d'avril. Ce fut tout d'abord l'enlèvement d'une partie du "massif central". Comme décrit dans la page précédente. On en était donc là au début des congés de printemps.
Lors des congés de printemps, mi-avril, j'ai finalement décidé d'enlever davantage de massifs et en quelque sorte d'aérer un peu le décor. L'intervention a concerné également le côté gauche du plateau, et l'aménagement du bâti. Le château a été un peu allégé par l'enlèvement de son soutènement granitique ! Les photos montrent l'état actuel, à la fin de la semaine de congés. Il y a donc maintenant à reconstruire la configuration au fil de l'inspiration. 
Au centre et après plusieurs essais j'ai finalement choisi d'implanter un plaque en carton, totalement amovible afin de permettre l'accès intégral, et de fait, la possibilité d'aller sous le plateau. Ce qui d'ailleurs s'est produit ! Et même ainsi modifié, ce n'est aisé ! Naturellement cette plaque va recevoir un décor. Pour le moment je n'ai rien décidé. On verra. Il en est de même pour le fond, lorsque les voix débouchent des parties cachées.

 

Mai et juin 2016

Les interventions sur le décor se sont poursuivies en mai ! Après le massif très central, c'est au tour de la gauche du plateau. J'enlève beaucoup de relief. Et du coup les bâtiments se voient repositionnés quelque peu. Le désir d'alléger est perceptible. Naturellement, et comme je l'ai toujours fait, les décisions se prennent dans le temps de l'action. Pas de plan, pas de logiciel. Je n'ai pas trop envie de m'ennuyer avec ça. Laisser plutôt la vie, et ses choix. Plutôt que la nécessité des algorithmes. La nouvelle implantation du décor libèrera un peu les tracés. Pas tant que ça tout de même. Au centre, un plateau amovible reçoit des reliefs. Le plateau reste aisé à ôter. C'est le but. Pour aller rechercher des convois en perdition, sous le plateau central de la gare et ses alentours.

 

Rentrée 2016 
Travaux sur les décors et les massifs ... ce n'est pas terminé ... Époque II ! 

Le centre a toujours été difficile à situer. Lors de cette fin d'été 2016, et à la suite des passages plus brefs qui ont suivi, j'ai continué à imaginer cet espace central, ou presque, du réseau. Plusieurs circuits se côtoient. Et à plusieurs niveaux. C'est compliqué, si l'on veut rester dans un certain réalisme, même un peu lointain ... Autre intervention, plus structurelle. Un peu de sciage pour ouvrir un nouvel espace sous le plateau, afin d'accueillir bientôt la platine de commande, du moins un élément important : Les modules de traction et les divers interrupteurs et autres. 
La dernière semaine du mois d'octobre a été consacrée à la poursuite des travaux d'aménagement de décor. Lentement ... L'emplacement situé entre le plateau principal et le plateau inférieur, là où passent l'ensemble des fileries, recevra le nouveau poste de commande. Naturellement, tout cela devra être accessible totalement, et donc amovible. Il n'y aura donc plus aucune commande en-dessous du plateau inférieur. Les volumes bas seront totalement disponibles pour des usages ménagers. Rangements, tiroirs. Etc.
Les fortes pentes du réseau conduisent nécessairement à la double, voir tripe traction. Un long train de marchandises enlevé avec brio et presque facilité par ce trio de belles machines allemandes du temps de la DR. Ne manquent que les caténaires ! 
 

Novembre - Décembre 2016 

 

Je n'ai toujours pas trouvé l'aménagement qui me convienne pour le dos du quai en gare pour le circuit 2. Le mur vertical ne me convient pas plus que me convenaient les arcades en biais. Je ne peux pas, bien sur, plonger dans le vide derrière la petite auberge. Et de toutes façons, en-dessous il y a la voie qui monte. Reste à voir comment cela se situerait si j'ouvrais un peu à cet endroit le massif. On verra ça. J'avais aussi envisagé l'hypothèse d'enlever ce quai mais c'est tout de même dommage ! Compte-tenu de la construction du réseau et de ses tracés, c'est vrai que ce n'est pas toujours évident de s'adapter ! Mais c'était le choix au départ. Bien entendu, la finition du décor viendra plus tard ! 
 
Février 2017
 
Les aménagements de décors se poursuivent en ce début d'année. A gauche du réseau j'ai réduit assez sensiblement la hauteur des massifs. Cela dégage, à mon sens, la vue sur cette partie du plateau. La mise en oeuvre du décor se fera très progressivement, allant toujours je l'espère, vers plus de détail et de réalisme.
Le plaisir cette fois fut surtout de faire rouler à nouveau très correctement trois locomotives, qui montraient des signes d'apathie très prononcée depuis un certain temps ! Les deux E 44, dont une en très mauvais état, et une BR 91. Les 3 ne voulaient plus rien savoir ! Je dois à l'excellence de la compétence de TheKinkin, membre du Forum du N de m'avoir remis magnifiquement ces machines sur les rails ! Un vrai bonheur !

Voici un lien pour se rendre sur la page du Forum du N consacrée à ces réparations spectaculaires !      Pour visiter la page de profil de notre chirurgien du N, il faut par contre être inscrit sur le Forum. 
 
Avril 2017
Les aménagements de décors se poursuivent à gauche du réseau. La problématique principale se situe au-dessous du plateau supérieur. Il faut bien évidemment cacher les boucles mais sans toutefois tout masquer, comme je l'avais fait au début. Cet exercice se révèle assez compliqué, pour trouver un équilibre entre un peu de réalisme (au moins !) et le choix de ne pas totalement couvrir les voies des niveau (0) et (+1).
 
Mai - Juin 2017
 
J'ai finalement choisi de couvrir la zone située derrière le quai sur le circuit numéro 2. C'est à dire, revenir à la configuration intiale, mais pas exactement puisque l'aménagement de décor sera différent. Pareillement, j'ai décidé de couvrir, partiellement, la montée située derrière le plateau-ville, en fond de réseau. Cette construction n'est pas terminée. Je lui garde une amovibilité relative, pour parer à toute intervention manuelle parfois indispensable ! Un vieux chateau a pris place à la pointe gauche du palteau-ville, mais les finitions de décor ne sont pas terminées. Lentement, les décors s'organisent mais on est loin, très loin, de la finalisation ! 
Cet été, l'objectif principal resterait la refonte complète du pupitre de commande. C'est un travail important et qui va être un peu compliqué ! En effet, rien n'est repéré ! Il ne s'agira donc pas de perdre en route quelques fils égarés ! Sachant déjà que l'installation en elle-même est un peu ... torturée ! Et pourtant, il n'y a aucun automatisme ! Le but étant de libérer intégralement les espaces situés sous le contre plateau du réseau, ces espaces seront ensuite dédiés à un usage plus collectif de rangement ! Il faut donc ramener la totalité des commandes, postes de traction mais aussi commutateurs divers, et transformateurs ... dans l'espace situé entre le plateau principal et le contre-plateau inférieur. D'ailleurs prévu à l'origine pour cela ! Cette mutation devra se faire très méticuleusement, en s'accordant peut-être quelques modifications de câblage, si elles vont dans le sens de la simplification et d'un meilleur fonctionnement ! 
 
Été 2017
 
Les aménagements de décors se poursuivent durant l'été. Par ailleurs, la construction du nouveau pupitre de commande est commencée. Lorsque cet aménagement essentiel aura été finalisé, plus aucun câblage ne subsistera en dessous du plateau inférieur. Ainsi l'intégralité des volumes pourront être repris pour divers rangements de la maison. D'autre-part l'espace entre les deux plateaux sera bien sur fermé, avec réserve d'accès.
Je me pose par ailleurs toujours des questions quant à l'esprit du réseau. Compte-tenu des très fortes rampes, des courbes serrées, et d'autres entités propres à ce réseau, il ressemble bien davantage à un circuit secondaire sur lequel circuleraient des trains plus ou moins courts. 
Ceci n'empêcherait pas la caténaire, celle-ci étant présente depuis longtemps Outre-Rhin sur de très nombreuses lignes plus ou moins diverses. Néanmoins, ce choix imposera certains types de matériels de traction, et de voitures et wagons bien entendu.
La vapeur serait dans ce cas, bien évidemment, omniprésente. Aux côtés de vieilles électriques, comme on faisait alors et qui ont tout de même une sacrée allure !
Voici donc quelques photos prises en août et début septembre.
 
Automne 2017
Peu de travaux en cette période pendant laquelle je n'ai pas été beaucoup présent sur le réseau. Néanmoins, quelques achats récents devraient trouver leur place prochainement ! J'ai déjà éliminé, depuis un certain temps, les voitures à bogies. Il est vrai que les tracés du réseau ne sont pas propices aux longs véhicules. Par contre, de longs convois à essieux, en double, voir triple traction, sont d'un bel effet. Comme j'ai tout de même envie de conserver la traction électrique, avec ses vieilles machines allemandes à bielles, je pense m'orienter vers une électrification (non fonctionnelle) partielle. C'est à dire le réseau du niveau zéro, et une partie de la gare centrale. 
Le gros boulot à venir reste bien sur la mise en oeuvre du nouveau poste de commande, plus rationnel et qui surtout, doit libérer la totalité des volumes sous le plateau.
 
Hiver 2018
 
La fin de cette année 2017 marque comme prévu la mise en oeuvre du nouveau pupitre de commande. Les travaux n'ayant pas débuté dés le début du séjour ... le chantier n'est pas terminé en ce début d'année 2018 ! Quelques aménagements se sont fait jour également en cours de travaux ! Mais c'est en bonne voie. N'ayant bien sur aucunement repéré les circuits lors des raccordements successifs de circuits et autres branchements électriques parfois étranges ... l'identification reste aujourd'hui assez laborieuse. Néanmoins tout finit par se retrouver ! Mais il me reste encore à faire !
Naturellement, plus rien ne subsiste en volume inférieur au plateau bas. C'était l'objectif. L'aménagement pour usage domestique de ces volumes pourra donc commencer très bientôt. Tous les aiguillages ont été rebranchés.
Lorsque ces travaux seront terminés je pourrais me consacrer à nouveau au décor du réseau, et aux matériels divers. Bien évidemment pour le chantier en cours divers décors amovibles ont été enlevés afin de faciliter l'accès.

Début février la mise en oeuvre du nouveau poste de commande se poursuit. Lentement. Beaucoup de soucis avec les sections isolées et avec les alimentations. Lorsque cette phase, loin d'être achevée, sera passée je reviendrai au décor, et aussi aux matériels de traction, dont certains sont pour le moment "en rade" ! Mais à chaque chose son temps d'intervention ! Prochaine étape prévue : début mars. Début mars, les interventions sur le futur poste de commande se poursuivent. C'est toujours très laborieux. Néanmoins, cela avance lentement. J'espère en avoir terminé pour l'été. C'est sur que si j'avais réalisé au départ un câblage bien repéré et bien clair ... ce serait plus simple aujourd'hui ! Malgré tous ces travaux bien compliqués, les trains peuvent rouler. 

Printemps 2018

Il n'y a plus beaucoup de fils sans destinations ! Presque tout est désormais à nouveau raccordé. J'espère en finir courant mai ! Les décors amovibles retrouvent peu à peu leurs places sur le réseau. Ensuite, il faudra fermer le pupitre. Tout devrait bien se passer, mais comme nous le savons, rien ne se passe jamais comme prévu ! Et puis, bien sur il faudra s'occuper des aménagements de menuiserie, sous le plateau et de l'autre côté. 

Travaux d'été 2018

Cette période de vacances aura vu se poursuivre la mise en œuvre du nouveau poste de commande. C'est presque terminé, mais on en peut pas dire que le câblage ait gagné en clarté ! Ce qui rend bien évidemment toutes les interventions plus ou moins délicates. Ce qui est certain c'est que les alimentations asservies Gaugemaster (les noires) me semblent et de loin, les meilleures. Souples, puissantes et finalement je crois, peu gourmandes en courant côté primaire.Vu que je ne fais en général circuler qu'un seul train sur chaque circuit, le potentiomètre des alimentations ne dépasse pas les tous premiers crans ...
Mise en œuvre également durant ces semaines d'été du projet de circuit en voie métrique Nm. C'est ce que l'on voit à droite du plateau, en lieu et place des bâtiments qui ont disparu. J'ai également enlevé la structure montagneuse qui se situait à la jonction du plateau principal et du retour vers le dépôt. On y voit plus clair. Pour le moment, l'extension métrique se cherche un peu. J'ai fait plusieurs essais, on voit le dernier.
Il est très probable aussi, compte-tenu de modifications d'aménagements de cette petite pièce, que je puisse prolonger le plateau du dépôt jusqu'au mur opposé. Toujours bien sur avec la même profondeur. Du coup, j'ai dans la tête deux hypothèses : la première consisterait tout simplement à prolonger le dépôt, voir éventuellement à rajouter un petit circuit, mais le rayon serait très faible. Autre possibilité, prolonger le dépôt avec des voies de stationnement, un faisceau pour garer les rames, et le couvrir pour y recevoir un circuit en Nm, qui proviendrait de l'aménagement actuel. Bien sur, il faudra édifier une voie unique qui passera au-dessus des voies actuelles des circuits et du dépôt. Cette hypothèse, évidemment, est celle que je préfère.
Pour les matériels roulants en métrique, pour le moment, je n'ai que deux machines en Z, que l'on voit sur les photos. Du célèbre constructeur allemand. J'ai aussi acheté quelques caisses en 3D, venant des US mais il faut bien sur les adapter, et c'est très loin d'être évident !  Les locomotives en Z me permettent de faire des essais de traction, pour les rampes. De toutes manières, les petits trains qui circuleront sur ces circuits seront très courts.

Aout 2018

Fin août, quelques nouveaux petits travaux. Le prolongement à droite du plateau de garage, conséquence d'un aménagement destiné à garer les chaussures "hors saison" ! Du coup, un nouveau petit plateau est sorti ! Il permettra d'agrandir un peu le gril de garage. Une idée serait de couvrir ce gril et au-dessus de raccorder un petit circuit en voie métrique, venant du plateau principal. Autre modification, en fond de plateau la mise en place de quelques maisons de ville, à la place d'un relief qui ne se justifiait pas trop. Ces temps derniers, je supprime pas mal de reliefs. Il y en avait sans doute un peu trop. Néanmoins je ne veux pas perdre de vue l'option qui a été choisie à l'époque, c'est à dire masquer au mieux les courbes trop serrées du réseau. La déco en détails viendra plus tard, lorsque j'aurai un peu plus de temps à consacrer au petit train ! Et je me pose déjà la question d'un éventuel passage au digital, alors. Mais cela veut dire changer toutes les locomotives. En plus bien sur du système d'alimentation.
 
Automne 2018
Poursuite de petits travaux en ce mois de septembre 2018. L'extension du dépôt se verra mettre en oeuvre plus précisément dans les semaines qui viennent. En fonction de mes disponibilités.
Le poste de commande commence à prendre véritablement forme. Néanmoins il reste des problèmes à régler et la fermeture du pupitre reste temporaire et non finalisée. Il faudra également sans doute que je rajoute les commandes de l'extension du dépôt. La couverture éventuelle de cette extension reste à l'étude. Elle me permettrait la mise en œuvre d'un petit circuit en métrique, relié à la boucle implantée sur le plateau principal. Tout ceci reste pour le moment incertain.
En cette fin du mois d'octobre quelques nouveaux travaux. Tout d'abord la continuité du plateau de dépôt. Il double ainsi pratiquement de surface. Ce qui est tout à fait opportun, le stationnement des matériels devenant un peu problématique, malgré le fait que je me sois séparé de nombreuses locomotives, et wagons dans une moindre mesure. J'ai décidé de ne conserver que ce qui fonctionnait, ou du moins le mieux possible compte-tenu de l'age certain de la plupart de ces engins. Peut-être que plus tard je passerais au digital mais je ne sais pas encore. En ce qui concerne cette extension de dépôt j'envisage de la couvrir, ceci afin de positionner au-dessus un petit circuit en métrique. Il serait relié au plateau principal par une voie unique, terminant au niveau de la gare centrale, ainsi qu'on le voit sur les photos. J'ai revu la petite installation en métrique, les pentes ardues ne me semblaient pas heureuses. J'ai donc tout enlevé et repositionné un petit circuit fermé, avec une voie déviée, pour le moment en terminus.
J'ai un peu de difficultés à trouver une bonne implantation pour le futur petit réseau en métrique. Début novembre, j'ai à nouveau modifié le tracé du court circuit de base. Je pense cette fois que cela restera ainsi ... mais rien n'est jamais définitif ! Je vais sans doute rajouter un tiroir court à la voie en terminus. Le départ supérieur devrait en principe continuer et passer plus ou moins au-dessus du dépôt pour rejoindre un petit plateau, occultant la prolongation à droite du garage. Actuellement je n'ai pas vraiment de matériel roulant en métrique, à part le couvert en impression 3D sur un châssis en Z. Il me faut d'ailleurs le terminer (peinture, finition ...). La 040 en Z était destinée à supporter une autre impression en 3D mais la mise en place de la caisse sur le châssis est complexe ...
 
Décembre 2018
Durant ces deux semaines de fin d'année 2018 et début 2019 j'ai pu mener à bien quelques interventions. Tout d'abord, le plaisir de voir rouler l'autorail en Nm, et deux petits wagons. J'ai plusieurs fois changé le tracé de ce début de petit réseau métrique. Je pense désormais l'avoir finalisé, pour la première partie. Un circuit très restreint, avec un embranchement relié à la gare du circuit 2 du réseau en N. Au-dessus, le départ vers un futur réseau, qui sera positionné sur un plateau recouvrant la seconde partie du garage, actuellement en construction. J'ai avancé également à ce niveau, un peu plus de la moitié des voies de stationnement sont posées, les aiguillages sont fonctionnels et les coupures de faisceaux aussi. La suite sera mise en œuvre prochainement.
Arrivée également d'un début de sonorisation sur le réseau avec le sifflet de locomotives à vapeur ! C'est plutôt sympathique. D'autres échantillonnages suivront ! Pour le reste, quelques travaux de maintenance, qui ne sont pas terminés d'ailleurs.

 
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème
Album Réseau au 1/160ème

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :