Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1.3

Et puis ainsi

Que les esprits se mélangent et se font 
    quelques mots
d’avenir et d’envies
au trait des stèles 
    érigées
du désir improbable
Mais c’est alors que les esprits palpitent
et les ombres se lèvent
et les abris s’en vont, libres et dénués de peur
au-delà des merveilleux nuages, 
    et des venteuses terres
cogner au ciel.
Et toi tu dis : 
    entre quelque terre incertaine, à la fin d’hiver entre le gel
et la jouissance du printemps. Tu dis des mots
    Et des mots 
qui ensemencent la Terre. Et son désir.
Tu dis les coutures bien sanguines de nos chairs en sutures
et les murs affligés 
    contre les envies d’être, et 
le bonheur.

Ainsi les sons vaquent et se font, s’amenuisent et reviennent, au gré des voix absentes, des boucles d’algorithmes. 
Errances malencontreuses de nos âmes en souffrance. Pérennité du Choix.

Ruisseaux chuintant les détresses ordinaires. Quelques arpèges improbables dans les crachats malheureux de l’ignorance. Aux confins des envies simples les murs se dressent. Hargneux. Souvent. Meurtris. Parfois. Indifférents. 
Souvent Trop souvent dans l’Oubli suturé de nos mémoires furtives et de  nos désirs blêmes.

Mais ainsi que,
le Temps fait, de nos chairs en souffrance

Les mots s’écrivent et le corps enfin s’éclaire de ses chairs  

 

Oeuvre de Brigitte Roffidal : Momie-moi avec cent trente-deux mètres de Bataille (série « Pour un amour transcendant tout ») Livre de Georges Bataille Histoire  de l’œil (Édition l’imaginaire - Gallimard), fil rouge en coton, scotch, mannequin noir 2005 50 x 60 x 25 cm

Oeuvre de Brigitte Roffidal : Momie-moi avec cent trente-deux mètres de Bataille (série « Pour un amour transcendant tout ») Livre de Georges Bataille Histoire de l’œil (Édition l’imaginaire - Gallimard), fil rouge en coton, scotch, mannequin noir 2005 50 x 60 x 25 cm

Tag(s) : #Nouveaux papiers

Partager cet article

Repost 0