Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Couleur de mes Rêves II,

car j'avais déjà posté ici un article en 2010, suite à ma découverte du Centre Pompidou de Metz.

Aujourd'hui une belle émission consacrée au grand peintre, au grand artiste, sur la 5 en ce début d'après-midi froid de novembre. Et la couleur réchauffe le cœur. Mais pas seule. L'envie, l'espérance, le désir. L'imagination. Probablement la forme du Bonheur. Et sous-jacent, le dessin, extraordinaire. Quelques traits et c'est un monde, une émotion subtile, un frémissement de l'âme. Je reste toujours fasciné devant cette dextérité absolue, qui en quelques traits de crayon ou de fusain, nous enveloppent tendrement et nous arrachent à nos heures besogneuses, et qui sont comme autant d'interpellations de l'infini.

Miro était espagnol. Catalan plus exactement. Il a aussi vécu et travaillé à Paris. Côtoyant en particulier le grand Picasso. Et tant d'autres ! Ses œuvres sont offertes partout. Les artistes ne connaissent pas de frontières. L'art n'a pas de limites territoriales. Il est le langage de l'humanité, le seul. Qu'il soit peinture, musique ou poésie, littérature ou sculpture, architecture ... Et bien sur, le dessin.

Les artistes ont toujours compris la dimension terrienne de notre vie ici. Pourtant souvent au creux de la misère. Ils ont, et savent, toujours transformer le plomb en or. " Car j’ai de chaque chose extrait la quintessence, Tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or." écrivait le poète.

Loin des "bonnets" de toutes espèces, et de toutes couleurs qui ne sont pas de "bleu", l'art et son "outil technicien", la Culture, sont et seront toujours, notre revendication unique et Majeure. Sine qua non. 

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961, huile sur toile, 270 x 355 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, don de la Menil Foundation en mémoire de Jean de Menil, 1984 © Successió Miró / Adagp, Paris 2018, Photo Centre Pompidou, MNAM-CCI, dist. Rmn – Grand Palais / Philippe Migeat

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961, huile sur toile, 270 x 355 cm, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, don de la Menil Foundation en mémoire de Jean de Menil, 1984 © Successió Miró / Adagp, Paris 2018, Photo Centre Pompidou, MNAM-CCI, dist. Rmn – Grand Palais / Philippe Migeat

Tag(s) : #@ propos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :