Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

3ème mouvement Adagio sostenuto 1ère partie

 

3ème mouvement Adagio sostenuto 2ème partie

 

Partition

L'adagio commence page 18 du fichier pdf. Cette monumentale sonate, portail de la musique pour piano du XXème siècle, et au-delà, est l'une des plus grandioses oeuvres de Beethoven. Dans le catalogue du maître, les dernières sonates pour piano sont mes oeuvres emblématiques. Malgré les quatuors à cordes. Malgré la IXème. Malgré la  Missa Solemnis. Sans doute parce que j'aime le piano, plus que tout autre instrument, mais aussi parce que Beethoven dans ses sonates a probablement donné le plus intime de lui-même. Le piano était son confident. Il en a repoussé les limites d'interprétation tellement loin. Toute l'énergie qui se dégage de ces oeuvres est si monumentale que la détresse la plus intense ne saurait y résister. Lorsque j'écoute cette sonate c'est toujours comme si je la découvrais. Comme lorsque l'on aime la femme de sa vie. C'est toujours la première fois. 

"Je ne connais pas d'autres marques de supériorité que la bonté." disait le compositeur. Son oeuvre en témoigne. Aujourd'hui elle nous donne à grandir et c'est bien ainsi que je nous connais.

 

Les "études symphoniques" de Robert Schumann, une oeuvre merveilleuse du grand compositeur romantique. J'aime énormément la musique de Robert Schumann. Tous les apprentis du piano connaissent le si bel "Album pour la jeunesse", dont certaines pages nous emportent, mais pas si loin finalement des "rêves d'enfants"...  Et comment ne pas évoquer la si célèbre aussi "Rêverie". Voici le début des "études symphoniques" avec ce thème magnifique et tellement grandiose...


et puis la fin de cette oeuvre emblématique du romantisme allemand

 

Tag(s) : #@ propos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :